Casemate d'artillerie du Bambesch, codée ACa3

Présentation et historique :

Le secteur fortifié de Faulquemont étant particulièrement dépourvu d'artillerie, le régiment d'artillerie de position du secteur, le 163ème RA, fît donc construire trois casemates complémentaires d'artillerie en 1937, de type Région Fortifiée de Metz (RFM), celles du Bambesch, du Stocken et de Téting. La casemate du Bambesch flanquait ses deux canons de 75mm en direction de l'ouvrage de l'Einseling. Outre son créneau observatoire, la casemate était renseignée par l'observatoire du char FT 17 situé légèrement en contrebas de la casemate.
Toutefois, ces casemates ont toutes connu l'ordre de repli des troupes de casemates le 15 juin, et n'ont donc pas pu soutenir en artillerie les ouvrages du secteur fortifié de Faulquemont, attaqués à revers à partir du 17 juin 1940.

Armements et cuirassements :


1 cloche GFM type A et 2 créneaux pour 2 canons de 75mm type 1897.


Vue générale de la casemate d'artillerie du Bambesch.

 

 

Détail des deux créneaux de 75mm.
Créneau observatoire de la casemate.
Unique cloche GFM de la casemate.
La casemate a reçu quelques impacts...les allemands se méfiaient, pourtant la casemate a été évacuée dès le 15 juin 1940.
Le mur a même été percé au niveau de l'entrée !
Vue vers l'ouvrage de l'Einseling, il n'y avait pas autant d'arbres à l'époque.
Blockhaus MOM non loin de la casemate d'artillerie du Bambesch, en se dirigeant justement vers le petit ouvrage du Bambesch.
Autre blockhaus MOM.
Petite guérite blindée.

<<<Retour

© maginotmoselle 2005-2006